AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 19/11/2015
⊹ Textos : 119
⊹ Emplois : Propriétaire d'un petit café littéraire
⊹ Célibrité sur l'avatar : Lilly James
⊹ Love ♥ : Célibataire

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Andrea Greenleaf le Sam 28 Nov - 11:14
Mi casa es su casa
Situé dans le quartier de La Jolla, vous trouverez un petit café sympathique où il est possible de jouer à des jeux de société ou encore lire un bon livre tout en dégustant un repas santé et des pâtisseries faites maison. Ouvert tous les jours jusqu’à minuit, le café est le lieu de prédilection des étudiants et des jeunes. Bienvenue dans le monde imaginaire de sa propriétaire. Venez faire un voyage au pays des contes de fées ou les rêves viennent visiter votre imaginaire.  
16hrs vient de sonner à l’horloge. La journée a été très occupée et j’ai enfin un petit moment pour souffler. Je me verse une tasse de thé et passe en revue mon courrier. Dans le grand four près de moi, une fournée de brioches à la cannelle termine de cuire. Bien qu’à l’extérieur, il fait encore chaud et ensoleillé pour cette période de l’année, l’odeur réconfortante de la cannelle et des épices me rappellent les après-midi d’hiver que je passais à cuisiner avec ma grand-mère en Suède. La neige, le frimas et l’atmosphère magique qui règne dans les pays nordiques lorsqu’on approche des fêtes d’années me manquent. Ici à San Diego, il fait toujours chaud et on ne voit jamais de neige. Ici, Noël ne prend pas le même sens. Le temps court si vite. Déjà la semaine prochaine ce sera l’Action de grâce et ensuite nous serons envahis des chants de Noël à la radio. Alors que j’ouvre l’enveloppe qui contient mon carton d’invitation pour notre traditionnel souper de Thanksgiving, je ne peux m’empêcher de penser que cette année encore je serai prise à avaler de travers la dinde de ma mère alors que j’aurai sous les yeux Christopher et ça plus que charmante fiancée. Une fois encore, je vais devoir refouler mes envies de lui crier au visage que cette fille n’est pas assez bien pour lui. Et pourtant, je sais fort bien que je ne dirai rien. Je vais me contenter de rester spectatrice et endurer en silence mon calvaire. Frustrée. Je ramasse mon courrier et le mets dans le tiroir sous la caisse et je vais ramasser les tables qui viennent de se libérer.

D’ici une heure, le café va se remplir de nouveau puisque les cours vont se terminer et plusieurs étudiants viendront prendre une bouchée avant le début des cours de soirs. Ceux qui travaillent dans les tours à bureau viendront acheter un café pour leur retour vers la maison ou encore des gâteaux en guise de dessert pour le repas du soir. Le vendredi, c’est toujours une grosse soirée puisque plusieurs couples et groupes d’amis viennent débuter leur week-end autour d’un repas réconfortant. Alors que je ramasse quelques livres et jeux qui ont été utilisés par de précédents clients, trois personnes entrent dans le café. Un homme de petite taille s’installe près de la fenêtre. Il s’installe et ouvre un livre avant de se tourner vers moi pour me sourire. Inutile que je prenne sa commande. Je connais ses goûts et ses préférences. Il s’agit de Frederico, un peintre de renom qui vient chaque jour prendre son latté avec une pâtisserie. Il me dit souvent que c’est le meilleur moment de sa journée et je commence à le croire puisque depuis cinq ans, il est pratiquement venu chaque jour. Un autre client est posté devant la vitrine des gâteaux et semble hésiter dans son choix. L’une de mes employées va l’assister et le conseiller pour faire son choix alors que je vais préparer le café de Frederico. Et puis finalement, je reconnais Maxyne. Elle attend patiemment son tour pour être servie. Je lui souris et lui fait signe de m’attendre une minute le temps que j’aille servir le café et la brioche à la cannelle de mon client le plus fidèle.

- Bonjour Maxyne, qu’est-ce que je te sers de bon? Tu rentres chez toi ou tu fais encore du temps supplémentaire?
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Fonda

avatar
informations
⊹ En ville depuis : 13/09/2015
⊹ Textos : 923
⊹ Emplois : Architecte .
⊹ Célibrité sur l'avatar : Emily Bett Richards
⊹ Love ♥ : La situation est plutôt compliquée...

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Maxyne I. Harrington le Lun 30 Nov - 16:26


   
Le café de 16h, c'est toujours le meilleur
   
Andrea & Maxyne

   
La journée ne pouvait pas être pire, ma mère est revenue de ses vacances et elle est bien pire que lorsqu'elle est partie ! Je ne peux pas dire que cette journée était joyeuse et amusante, bien au contraire. J'avais l'esprit bien occupée, rien pour m'aider, je n'ai toujours pas trouvée de solution a mon problème... Je n'ai toujours pas parlée a Dylan de mes retrouvailles avec Derek et je ne crois pas être capable de lui avouée avant de savoir ce que tous cela signifie pour moi. Aymeric a également fait surface, il est débarqué chez moi après 2 semaines sans nouvelle. Il a bien remarqué que quelque chose a changé entre nous, pourtant je n'ai pas eu le courage de lui avouer. Je suis perdue et je ne sais aucunement quoi faire. J'ai besoin de parler avec ma meilleure amie, pourtant je ne peux pas. Je décidais de quitter le bureau pour travailler dans le petit café tous près du bureau, celui d'une amie a moi, Andrea. Je ne la connais pas depuis très longtemps, mais elle est très gentille et est toujours la pour écouter ce que j'ai a dire. Elle pourrait peut-être me conseillée sur mes quelques problèmes en ce moment. Donc, je savais que ma mère était en réunion, je pris donc quelques dossiers, les mis dans mon sac et quittais le bureau. Je pris ma voiture et me dirigeais vers le café tous près. Il sera bien plus facile de travailler au café qu'au bureau et je pourrais discuter avec Andrea un peu. Une fois arrivée au café, je me garais dans le stationnement du café. Je pris mon sac et me dirigeais vers le café. Il n'y avait pas beaucoup de voiture, Andrea ne serait donc que très peu occupé. Je me dirigeais vers le comptoir pour commandé, j’aperçus Andrea qui était en train de servir un client. Lorsqu'elle me vit, elle me salua et me demandait ce qu'elle pouvait me servir. Elle demandait ensuite si je rentrais chez moi ou je faisais de nouveau des heures supplémentaires. Je ris doucement, elle ma souvent vue faire des nombreuses heures supplémentaire. Salut Andrea ! Je vais prendre comme d’habitude, café au lait et une brioche. Je suis venue faire un peu de travail ici. Je ne pouvais plus supporter ma mère et j'avais vraiment besoin de changer d'air. Je lui souris et m’avançais vers le comptoir lorsque le client devant moi eu terminer avec Andrea. J'observais attentivement Andrea préparée mon café. Si tu as quelques minutes, j'aimerais bien avoir un avis féminin sur un petit problème ... Je lui souris de nouveau, l'air surement désespérée et je l'étais. Je devais trouvée une solution et faire le trie dans mes sentiments.

   
acidbrain

   

   



You know that the past is never dead
milady and athos ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 19/11/2015
⊹ Textos : 119
⊹ Emplois : Propriétaire d'un petit café littéraire
⊹ Célibrité sur l'avatar : Lilly James
⊹ Love ♥ : Célibataire

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Andrea Greenleaf le Sam 5 Déc - 7:22
Mi casa es su casa
Situé dans le quartier de La Jolla, vous trouverez un petit café sympathique où il est possible de jouer à des jeux de société ou encore lire un bon livre tout en dégustant un repas santé et des pâtisseries faites maison. Ouvert tous les jours jusqu’à minuit, le café est le lieu de prédilection des étudiants et des jeunes. Bienvenue dans le monde imaginaire de sa propriétaire. Venez faire un voyage au pays des contes de fées ou les rêves viennent visiter votre imaginaire.  
Alors que je lui prépare son café au lait, je ne peux m’empêcher de penser que je ne prendrais pas sa place pour rien au monde. Pauvre Maxyne. Je ne sais pas comment elle fait pour travailler jour après jour avec sa mère. J’aime beaucoup la mienne, mais elle peut parfois se montrer très contrôlante et autoritaire. J’ai besoin de ma liberté. Besoin de pouvoir faire des erreurs, mais avec elle s’est impossible. Elle nous a toujours poussé mes frères et moi, à être les meilleurs, plus vite, plus fort, meilleur en tout. À la fin, c’est épuisant. En vieillissant, j’ai pris certaines distances d’avec elle, même si je reste résolument très proche de ma famille. L’une de mes chansons résonne en sourdine et je me mets à chantonner alors que je termine de préparer nos cafés. Une fois le tout près, je demande à Angela de prendre ma relève derrière le comptoir et je vais rejoindre mon amie.

Je dépose devant elle, son café au lait et sa brioche et prends place sur la chaise devant elle. Je lui souris et dit : « Alors dit moi. Comment vas-tu? Tu me sens lasse beaucoup de boulot en cette fin d’année? » À vraie dire j’ai aucune idée de ce quelle fait réellement son travail d’architecte, mais j’imagine que c’est le genre de travail qui demande beaucoup de précision. Moi qui n’est aucun talent en dessin ou dans toutes formes d’armes hormis celle de la musique ou de la cuisine, je suis en admiration devant le talent de Maxyne de pouvoir dessiner si facilement des plans de maisons ou d’édifices de toutes sortes.

Elle semble fatiguée. Est-ce le travail, les ennuis avec sa mère ou des problèmes de cœur? Elle m’a dit vouloir avoir mon avis féminin sur un petit problème. Habituellement, lorsqu’on dit un truc du genre c’est qu’il y a un homme dans le décor. Bien que je ne pense pas être la meilleure des conseillères sur le sujet, je suis toujours présente pour écouter une amie. J’avale une gorgée de café et lui demande : « Tu disais vouloir me parler d’un souci. Rien de grave, j’espère? »
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Fonda

avatar
informations
⊹ En ville depuis : 13/09/2015
⊹ Textos : 923
⊹ Emplois : Architecte .
⊹ Célibrité sur l'avatar : Emily Bett Richards
⊹ Love ♥ : La situation est plutôt compliquée...

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Maxyne I. Harrington le Lun 7 Déc - 22:17


 
Le café de 16h, c'est toujours le meilleur
 
Andrea & Maxyne

 
J'avais une très grosse journée, je crois que ce mot n'était pas assez fort pour d'écrire cette merveilleuse journée. J'ai décidée de prendre quelques affaires et quittée le bureau en cachette lorsque ma mère était en réunion. Je ne pouvais plus l'entendre, je voulais du calme et travailler tranquillement. Après avoir tous pris mes trucs, je me dirigeais au petit café de l'une de mes très bonne amie, Andrea. J'aimais beaucoup aller travailler dans son café, elle est également une super oreille attentive. J'adore lui parler, elle est formidable, je l'adore. J'arrivais donc au café et me dirigeais rapidement au comptoir pour rejoindre Andrea qui si trouvait. Elle remarqua toute suite que je n'étais pas dans mon assiette, il faut dire qu'elle me connait super bien. Elle me demanda ce que je voulais et me demandait ce qu'il n'allait pas. Je lui expliquais que je ne supportais plus ma mère et que je voulais changer d'air. Elle préparait ma commande et je l'observais faire. Je lui demandais alors si elle avait quelques minutes pour discuter, j'avais besoin de conseils féminins. J'allais m’asseoir a une table et attendit qu'Andrea vienne s’asseoir avec moi. Cela prit que quelque seconde qu'elle apparut avec mon café et ma brioche. Je pris une gorgée de café et Andrea me demandait : « Alors dit moi. Comment vas-tu? Tu me sens lasse beaucoup de boulot en cette fin d’année? » Je pris une nouvelle gorgée de café et souris a Andrea. J’essayais de lui montrer que tous n'allais pas si mal. Ça va, ma mère est sur mon dos et j'essaie de faire mes preuves. Ce n'est pas très facile de tous faire ca. Elle me met beaucoup de pression pour que je sois a la haute de prendre la relève de la compagnie. Je souris a Andrea, cela me faisait un bien fou d'en parler a quelqu'un. Je pris ensuite une bouchée de ma brioche encore chaude, c'était délicieux. Elle prit une gorgée de café a son tour et elle me dit : « Tu disais vouloir me parler d’un souci. Rien de grave, j’espère? » Je savais que lui en parler allait me faire du bien, quoique Andrea est la cousine de Dylan... je ne peux certainement pas tous lui raconter. Je ne veux pas la mettre dans une drôle de situation. Je pouvais tous de même lui raconter une partie du problème. Tu te rappels de Aymeric et bien il ne ma pas donner de nouvelle durant plus d'une semaine. Durant ce temps j'ai revu un ami que je n'avais pas vus depuis longtemps... nous avons couché ensemble... Je soupirais, découragé par mon histoire. J'avais l'impression que c'était bien pire a voix haute que dans mes pensés. J'ai toujours eu quelques choses pour lui, mais j'ai toujours refoulé ces sentiments... Bref, une semaine plus tard Aymeric a cogné a ma porte et pour s'excuser. Il m'a avouer être amoureux de moi... Je l'observais, je voulais voir sa réaction, ce qu'elle pensait de mon histoire. J'avais très envie qu'elle est des conseils pour moi, car j'étais très perdue.

 
acidbrain

 

 



You know that the past is never dead
milady and athos ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 19/11/2015
⊹ Textos : 119
⊹ Emplois : Propriétaire d'un petit café littéraire
⊹ Célibrité sur l'avatar : Lilly James
⊹ Love ♥ : Célibataire

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Andrea Greenleaf le Dim 27 Déc - 10:21
Mi casa es su casa
Situé dans le quartier de La Jolla, vous trouverez un petit café sympathique où il est possible de jouer à des jeux de société ou encore lire un bon livre tout en dégustant un repas santé et des pâtisseries faites maison. Ouvert tous les jours jusqu’à minuit, le café est le lieu de prédilection des étudiants et des jeunes. Bienvenue dans le monde imaginaire de sa propriétaire. Venez faire un voyage au pays des contes de fées ou les rêves viennent visiter votre imaginaire.  
À cette heure de la journée, le café était calme. Je pouvais enfin profiter d’une pause en compagnie de Maxyne qui venait d’arrivée. D’ici une heure le café allait se remplir de nouveau avec la venue des étudiants et des travailleurs en route vers leur domicile, mais d’ici là je pouvais profiter d’un temps d’arrêt pour profiter de la présence de mon amie que je voyais si rarement. Assisse devant Maxyne, je restais un moment à l’observer. Elle semblait exténuée et troublée. Connaissant ses difficultés avec sa mère, je me doutais qu’elle devait avoir quelques ennuis, mais je n’étais pas préparée à ce qu’elle allait me raconter. Disons que mon expérience avec les hommes était plutôt limitée. Voire même inexistante. Je n’avais jamais eu de copain régulier alors j’étais bien en peine de pouvoir lui conseiller quoi que ce soit.

« Je te comprends, tu sais, je sais ce que c’est que de vivre avec des parents exigeants. Je t’avoue qu’au quotidien je serais bien incapable de les endurer autour de moi alors j’ai beaucoup de compassion pour toi Maxyne. Seulement, tu ne dois pas te laisser abattre. Tu es une excellente architecte et un jour ta mère finira bien par se rendre compte que tu es capable de mener le bureau toute seule »

Je pris une autre gorgée de café. Mes paroles ne semblaient pas l’avoir apaisée ce qui me fit penser que sa mère n’était pas réellement son plus gros problème. C’est alors qu’elle se mit à me raconter ses déboires amoureux. J’en connaissais quelques bribes puisque ce n’était pas la première fois que Maxyne se confiait à moi sur ce sujet.

Tu te rappelles de Aymeric et bien il ne m’a pas donné de nouvelle durant plus d'une semaine. Durant ce temps j'ai revu un ami que je n'avais pas vu depuis longtemps... nous avons couché ensemble...

Je me souvenais évidemment d’Aymeric pour l’avoir rencontrée en quelques occasions en compagnie de Maxyne, mais je savais que leur histoire n’était pas facile. Ils vivaient des hauts et des bas. Parfois ils semblaient très amoureux l’un de l’autre et à d’autres moments Aymeric mettait des jours à la rappeler pour lui donner des nouvelles. Je pouvais comprendre que mon amie puisse se lasser d’une telle attitude, mais je la pensais réellement éprise de cet homme alors je ne pouvais que me questionner sur l’identité de cet ami qui venait de faire irruption dans sa vie. Voyant qu’elle souhaitait ajouter des précisions à ce qu’elle venait de me raconter, je la laissais parler.

J'ai toujours eu quelques choses pour lui, mais j'ai toujours refoulé ces sentiments... Bref, une semaine plus tard Aymeric a cogné à ma porte et pour s'excuser. Il m'a avoué être amoureux de moi...


Cette fois j’étais vraiment perdue. Voilà qu’elle se retrouvait avec deux amoureux ou du moins avec deux hommes pour lesquels elle éprouvait quelque chose de fort.

"He bien on peut dire que te voilà prise avec un sacré problème. Que comptes-tu faire? Tu vas redonner une chance à Aymeric ou tu préfères amorcer quelques choses avec l’autre type? Je t’avoue que je ne saurais pas quoi faire à ta place. J’imagine que tu ne comptes pas révéler à Aymeric ce qui s’est passé avec ton ami?"
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Fonda

avatar
informations
⊹ En ville depuis : 13/09/2015
⊹ Textos : 923
⊹ Emplois : Architecte .
⊹ Célibrité sur l'avatar : Emily Bett Richards
⊹ Love ♥ : La situation est plutôt compliquée...

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Maxyne I. Harrington le Sam 2 Jan - 1:12


 
Le café de 16h, c'est toujours le meilleur
 
Andrea & Maxyne

 
Je savais très bien que venir au café était une bonne idée. Ma bonne amie Andrea travaillais ici et elle était d'une écoute exceptionnelle ! Cette fille est vraiment une perle et je l'adore. Je sais que je peux comptée sur elle a tous moment, elle donne toujours de merveilleux conseille et en ce moment j'en ai besoin plus que jamais. Elle me demandait comment j'allais, prenant de mes nouvelles tous bonnement. J'étais réellement heureuse d'être ici et de discuter. Je lui disais comme j'allais et elle me dis: « Je te comprends, tu sais, je sais ce que c’est que de vivre avec des parents exigeants. Je t’avoue qu’au quotidien je serais bien incapable de les endurer autour de moi alors j’ai beaucoup de compassion pour toi Maxyne. Seulement, tu ne dois pas te laisser abattre. Tu es une excellente architecte et un jour ta mère finira bien par se rendre compte que tu es capable de mener le bureau toute seule. » Je souris, elle avait raison et j’espérais vraiment que ce jour arrive très vite. J'étais patiente, très même mais j'avais envie que ma mère comprenne assez rapidement ce que je suis capable. Tu es vraiment un amour, merci ! J'ai seulement très hâte qu'elle le comprenne ! J'adore vraiment ma mère, mais ce n'est pas toujours très évidant de travailler avec elle, pas du tout ! Je comprends pourquoi ma sœur a décidée de ne pas suivre le métier des parents ! Elle a visiblement été plus intelligente que moi. Andrea vue très bien que j'en avais beaucoup sur le cœur, il faut dire qu'elle en avait un peu la puce a l'oreille lorsque je lui dis que j'avais besoin de conseil. Je lui déballais alors tous ce que j'avais sur le cœur, mon histoire avec Aymeric et celle de Derek, le fais d'en parler me faisais du bien, vraiment. Je me sentais mieux lorsqu'elle prit la parole pour me dire ce qu'elle en passait. Je la regardais, essayant de comprendre ce qu'elle pensait, elle semblait perdue. « He bien on peut dire que te voilà prise avec un sacré problème. Que comptes-tu faire? Tu vas redonner une chance à Aymeric ou tu préfères amorcer quelques choses avec l’autre type? Je t’avoue que je ne saurais pas quoi faire à ta place. J’imagine que tu ne comptes pas révéler à Aymeric ce qui s’est passé avec ton ami? » Je n'étais pas surprise, elle semblait bien perdue dans toutes mes histoire folles. Il y a bien moi qui est aussi douée pour me mettre dans de sale histoire comme celle là. Je pris une gorgée de café avant de répondre a ces questions, le temps d'y réfléchir un peu car je ne savais pas trop quoi faire...  Honnêtement, je ne sais pas du tout quoi faire... je pense que je devrais reparler avec Derek avant de prendre une décision... Nous devons vraiment discuter de ce qui c'est passer entre nous. Je n'ai rien dis a Aymeric, je ne crois pas que cela le concerne vraiment. Tu en pense quoi ... ? Je la regardais, en attendant ces généreux conseils sage et réfléchis. J'avais l'impression d'avoir besoin de me donner une piste pour prendre une décision. Il était vrai que j'avais besoin de discuter avec Derek avant de prendre une décision.

 
acidbrain

 

 



You know that the past is never dead
milady and athos ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 19/11/2015
⊹ Textos : 119
⊹ Emplois : Propriétaire d'un petit café littéraire
⊹ Célibrité sur l'avatar : Lilly James
⊹ Love ♥ : Célibataire

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Andrea Greenleaf le Dim 10 Jan - 12:03
Mi casa es su casa
Situé dans le quartier de La Jolla, vous trouverez un petit café sympathique où il est possible de jouer à des jeux de société ou encore lire un bon livre tout en dégustant un repas santé et des pâtisseries faites maison. Ouvert tous les jours jusqu’à minuit, le café est le lieu de prédilection des étudiants et des jeunes. Bienvenue dans le monde imaginaire de sa propriétaire. Venez faire un voyage au pays des contes de fées ou les rêves viennent visiter votre imaginaire.  


La situation qu’elle vivait semble véritablement la chambouler. Jamais je n’avais vu Maxyne aussi émotive. Jamais elle ne m’était apparue aussi perdue qu’à cet instant. Elle semblait vraiment perdue dans ses histoires de cœur. Sentant qu’elle attendait de moi un conseil à son problème, je l’écoutais avec attention en tentant de lui répondre au de mes connaissances. Connaissances qui en la matière étaient des plus limités. Voyant que sa tasse de café était pratiquement vide, je fis signe au serveur de lui apporter un nouveau latté et me tourna de nouveau vers elle pour écouter sa réponse.

- Honnêtement, je ne sais pas du tout quoi faire... je pense que je devrais reparler avec Derek avant de prendre une décision... Nous devons vraiment discuter de ce qui s’est passé entre nous. Je n'ai rien dit à Aymeric, je ne crois pas que cela le concerne vraiment. Tu en penses quoi ... ?


- Je crois que tu as raison. Tu dois parler avec ce Derek pour savoir quelles sont ses véritables intentions par rapport à toi. Ensuite, à toi de voir lequel des deux te plaît le plus et surtout ce que tu cherches véritablement? Il n’y a que toi qui puisses répondre à une telle question. Est-ce que tu veux quelques choses de sérieux. Une relation durable ou non? Pour ce qui est de tout révéler a Aymeric, je crois que tu as raison de ne rien lui dire pour le moment.

Je me sentais mal de ne pas pouvoir l’aider davantage. Je ne pouvais pas prendre de décision pour elle et encore moins choisir pour elle. Comment le pourrais-je étant donné que je ne connaissais aucun des deux hommes suffisamment.

- Est-ce que tu as prévu de revoir bientôt l’un des deux?

Je fis une légère pause le temps de vider ma tasse et ajouta sur le ton de la plaisanterie.

- Quand je pense que certaines filles feraient n’importe quoi pour n’avoir qu’un seul prétendant, toi tu en as deux !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Fonda

avatar
informations
⊹ En ville depuis : 13/09/2015
⊹ Textos : 923
⊹ Emplois : Architecte .
⊹ Célibrité sur l'avatar : Emily Bett Richards
⊹ Love ♥ : La situation est plutôt compliquée...

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Maxyne I. Harrington le Mar 12 Jan - 22:52


Le café de 16h, c'est toujours le meilleur
Andrea & Maxyne

Le fait de parler avec quelqu'un me faisais de bien, je me sentais libérée du moins mieux de pouvoir en parler a quelqu'un. J'en avais pas parlée a quelqu'un avant d'en parler avec Andrea. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas parlée avec quelqu'un avait, j'avais probablement peur d'être jugée. Je dois également avouée qu'habituellement je parle avec Dylan... et pour une fois dans ma vie je ne peux pas lui parlée. Je pense constamment a elle lorsque je pense a toute cette histoire, je ne pourrais pas me pardonner si elle décide de ne plus jamais me parler lorsqu'elle apprendra toute cette histoire... " Je crois que tu as raison. Tu dois parler avec ce Derek pour savoir quelles sont ses véritables intentions par rapport à toi. Ensuite, à toi de voir lequel des deux te plaît le plus et surtout ce que tu cherches véritablement? Il n’y a que toi qui puisses répondre à une telle question. Est-ce que tu veux quelques choses de sérieux. Une relation durable ou non? Pour ce qui est de tout révéler a Aymeric, je crois que tu as raison de ne rien lui dire pour le moment. " Je lui souris, je me sentais déjà mieux de voir que je n'étais pas complètement folle à la suite de cette histoire. Andrea était du même avis que moi et je me sentais vraiment mieux. Je devais parlée avec Derek et ce le plutôt possible, pourtant je ne me sentais pas encore prête a lui parlée et lui faire face. J'ai peur, je ne veux pas qu'il me dit qu'il regrette ce qu'il sait passé entre nous. Je croyais également que c'était le meilleur choix de ne pas révéler le tous pour le moment à Aymeric, pourtant je me sens mal, très mal de ne pas lui en parler.

" Tu as raison, je dois absolument lui parler... mais j'ai peur de notre discussion. Je ne veux pas qu'il me rejette avant même que je prenne une décision... Je sais c'est peut-être égoïste... Derek est à la base un de mes meilleurs amis, je ne veux pas le perdre et je ne veux pas perdre Dylan non plus... Il y a plusieurs choses que je dois prendre en perspective. "

J'observais Andrea, le regard perplexe. Je ne sais pas du tout ce que j'ai envie, je ne sais pas trop ce que je ressens. J'ai peur, je ne veux pas prendre une décision et regretter mon choix par la suite. Je déteste prendre une décision sans réfléchir avant, ce n'est pas une chose que je peux prendre à la légère. "Est-ce que tu as prévu de revoir bientôt l’un des deux?" Je pris une gorgée de mon café, je ne savais pas du tout quand j'allais revoir un ou l'autre. Je ne pense pas être prête a les revoir sans être un peu moins mélangé.

" Honnêtement, j'aimerais être un peu moins mélangé avant de les revoir. Pourtant, je devrais vraiment revoir Derek et Aymeric, peut-être que je serais moins mélangé... "

Mon cerveau ne sait plus ou donner de la tête, je ne sais vraiment pas ce que je devrais faire ni même pensée ! Je pourrais ne pas les voir un petit moment et voir qui je pourrais m'ennuyer le plus ? Non ce n'est certainement pas une bonne idée. " Quand je pense que certaines filles feraient n’importe quoi pour n’avoir qu’un seul prétendant, toi tu en as deux ! " Je ne pus me retenir de rire, c'était tous de même vrai !

" Tu as bien raison... mais ce n'est pas bien plus simple ! "
acidbrain





You know that the past is never dead
milady and athos ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



informations

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur


Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Le café de 16h, c'est toujours le meilleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mon ordi est t'il toujours proteger ?(résolu)
» Melita/sac de café gratuit
» Café Starbuck gratuit
» Comment afficher toujours la bonne heure sans boucle infini?
» Je reviens toujours au point de départ

Destiny Love :: North Neighborhood :: La Jolla :: Shop Around the Corner-