AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 02/10/2015
⊹ Textos : 200
⊹ Emplois : Patron d'un garage
⊹ Célibrité sur l'avatar : Jensen Ackles
⊹ Love ♥ : C'est bon et douloureux à la fois...

Only us ♥


Derek J. Teller le Jeu 3 Déc - 8:11
Only us ♥
....
Dylan M. Anderson ✧ Derek J. Teller
Depuis ma rencontre inattendue avec Dylan à mon garage, le temps avait filé à grande vitesse. Cette rencontre remontait à trois semaines à présent et entre temps, beaucoup de choses s'étaient passés dans ma vie. J'avais beaucoup pensé à Dylan et à ce dîner que je lui avais promis. Enfin, je n'avais pas vraiment employé cette phrase, s'était Dylan qui avait fait le premier pas mais cela en revenait au même. J'avais très envie de me retrouver en tête à tête avec Dylan, l'avoir revu avait refait surgir pas mal de choses. Je venais de passer ces trois dernières années à tenter de me convaincre que tout était définitivement terminé mais son retour changeait tout. La revoir avait confirmé ce que je refusais d'admettre, j'étais toujours très amoureux d'elle, mes sentiments à son égard était toujours les mêmes. Ce n'était pas troublant de ressentir encore cet amour pour elle, bien au contraire, cela me rassurait et savoir que s'était réciproque me comblait. Seulement rien n'était simple, au contraire, tout s'était compliqué depuis que je m'étais retrouvé dans le même lit que Maxyne. Je ne savais pas comment gérer la situation, comment avouer la vérité à Dylan. Je savais d'avance que cela foutrait tout en l'air hors je n'avais pas envie que ça se passe ainsi, la perdre serait une véritable déchirure. Alors qu'étais-je censé faire ? Cette question me hantait et je ne trouvais pas de réponses. Je m'étais rendu compte que je tenais à Maxyne, bien plus qu'à une simple amie. Cela ne changeait rien au fait que Dylan était le grand amour de ma vie mais cela avait son importance. Je n'étais pas quelqu'un de faux, encore moins du genre à jouer sur plusieurs tableaux. Je tentais de mettre de l'ordre dans mes sentiments mais s'était difficile pour moi d'y voir clair, de savoir quoi faire. Je n'avais donc pas repris contact avec Dylan depuis notre rencontre à mon garage. Je voulais trouver quoi lui dire avant de la revoir, je ne voulais pas lui mentir. De plus, je n'avais pas encore mis les choses au clair avec Maxyne donc évidemment ce n'était pas évident. Seulement le temps passait à grande vitesse et j'avais compris grâce à Maxyne qu'ignorer la personne qu'on aime était destructeur. En effet, Maxyne m'avait confié son histoire avec Aymeric dont j'avais pu avoir un aperçu de ce qu'on pouvait ressentir lorsqu'on se sentait rejeté ainsi. A l'heure actuelle, je n'avais toujours aucune réponse à propos de mes sentiments pour Maxyne mais je savais que si je continuais à ignorer Dylan, je finirais par la perdre. J'avais donc pris mon courage à deux mains et pris contact avec Dylan, par simple texto mais s'était déjà un début non ? Je lui avais simplement proposé ce fameux dîner dont on avait parlés, je n'avais pas pu m'empêcher de sourire en voyant qu'elle était partante. Nous étions vendredi soir, habituellement cette soirée je la consacrais à mon meilleur ami, Noah mais ce soir serait un soir exceptionnel. J'avais donc prévenu Noah que j'avais des projets, il avait était compréhensif sachant que je lui donnerais des détails plus tard. Avec Dylan nous avions convenus que je passerais la chercher chez elle afin de l'emmener dîner. Evidemment j'étais resté secret sur l'endroit ou je comptais l'emmener, je voulais garder un peu de mystère afin qu'elle soit émerveillé par cette soirée. Tout était devenu compliqué à gérer dans ma vie depuis mes retrouvailles avec Maxyne, s'était certain, mais avant que la vérité éclate j'avais besoin de passer ce moment avec la femme que j'aime. Je m'étais donc habillé en conséquences, j'étais vêtu d'un jean et d'une chemisette bleu claire. J'avais fais l'effort de glisser du gel dans mes cheveux et mis du parfum, celui que Dylan préférait si mes souvenirs étaient bons. En chemin, je m'étais arrêté chez le fleuriste et avait acheté un bouquet de fleurs. Je m'étais donc rendu chez Dylan, je frappais à sa porte avec le bouquet face à moi. Je me sentais un brin nerveux, je n'avais pas eu de rendez vous galant depuis Dylan. J'espérais qu'elle aimerait les fleurs et que cette soirée resterait gravée dans nos mémoires, pour toujours.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 27/09/2015
⊹ Textos : 118
⊹ Emplois : journaliste, anciennement reporter/exploratrice
⊹ Célibrité sur l'avatar : sophia bush
⊹ Love ♥ : célibataire !

Only us ♥


Dylan M. Anderson le Sam 5 Déc - 12:35

◮ Only us ♥

DEREKDYLAN
Après avoir retrouvé Derek, le temps de quelques instants, Dylan était à la fois perdu et en phase avec elle-même. Il s’était passé pas mal de chose en un rien de temps et surtout après tant de temps sans aucunes nouvelles. Il y avait des certitudes, c’est qu’elle tenait toujours autant à lui, elle l’aime toujours, le temps n’a rien enlevé. Mais il y a un doute constant, beaucoup de réticence aussi, est-ce que ça va marcher ? Et si ça ne marche pas, elle le perdra encore, et ce serait insupportable. Elle lui avait proposé d’aller manger ensemble, qu’ils prennent le temps de se retrouver, mais Derek marqua un stop. Il avait besoin de temps, ça se comprends, elle aussi d’une certaine manière, mais elle avait vécu aussi un accident et on se rend compte que la vie ne tient à rien. Trois semaines, trois semaines depuis cette rencontre. Au départ, elle avait souvent regardé son téléphone, il avait promis de lui donner de ses nouvelles. Mais les jours passaient et il n’y avait rien, jusqu’à ce message, cette invitation à dîner. Elle ne refusa pas, ne se montra pas même hésitante, ils avaient perdu beaucoup trop de temps loin l’un de l’autre, et elle avait envie de se retrouver en tête à tête avec lui. Surtout que la dernière fois qu’elle l’avait aperçu, c’était à Halloween, en compagnie de Maxyne et ça avait été très très bizarre. Pour aucunes raisons, ils se sont toujours très bien entendus, ils peuvent être amis sans qu’elle soit au milieu. Se soir, c’était lui et elle, un petit ‘’nous’’ le temps d’une soirée.

Dylan n’est pas le genre à passer trois heures devant son armoire ou dans la salle de bain, mais aujourd’hui, ce fut tout un cinéma. Déjà, comment s’habiller, elle voulait être belle, mais pas trop non plus, ce n’est pas jour de fête de non plus. Surtout, il faut qu’elle soit séduisante, automatiquement sur cette pensée, ses yeux se posèrent sur sa prothèse qui enlève du sex-appeal. Ses yeux parcouraient ses robes, mais la plupart étaient au-dessus du genou, elle ne voulait pas faire paraitre sa prothèse, donc non. Ses robes longues faisaient trop ou pas assez. Elle choisi de mettre un jeans qui lui va parfaitement, avec un haut bordeaux avec un jolie décolleté, avec un blazer pour habiller les tout. Les cheveux, elle les laissa tomber en ondulation sur ses épaules, et se maquilla un peu plus que d’habitude, sans forcer non plus, couronnant le tout d’un rouge à lèvres d’une couleur plus pâle, mais dans les tons de son haut. Un bijou lui faisait de l’œil dans sa boite, une chaine fine avec un petit pendentif, discret, d’une couleur bleu pâle, un cadeau de Derek, il y a bien longtemps maintenant. Il est discret et irait parfaitement avec le tout, donc elle décida de le mettre. Elle était en train d’enfiler des petites bottines à talons, le genre avec lequel elle ne marche pas toute une journée, quand Derek frappa à la porte. Un dernier coup d’œil dans le miroir, une grande inspiration pour calmer le stress montant, et elle ouvra la porte, son plus beau sourire aux lèvres. Derek était sublime, son cœur se mis à battre à tout allure. « Bonsoir » dit-elle d’une douce voix, son regard tomba alors sur le bouquet qui lui tendit. « Il est magnifique, merci. Je vais les mettre dans l’eau, puis je prends ma veste et on pourra y aller » dit-elle en prenant le bouquet, allant vers la cuisine laissant la porte ouverte. C’était une sensation bizarre de faire entrer Derek dans l’appartement, comme si il n’était pas chez lui, alors qu’il y avait vécu. Dylan trouva un vase et y mis le bouquet dedans, elle prit le temps de sentir le parfum des fleurs, c’était une très belle attention qui l’avait touché. Une attention, en plus de ce dînée qui alimentait l’espoir que l’histoire n’était pas terminée. Elle vint poser le vase sur la table à manger, Dylan avait un sourire qui ne la quittait plus. Elle attrapa son manteau trench noir et son sac et revint vers Derek. « Je suis prête, tu m’emmènes où monsieur mystère ? » il n’avait pas voulu lui dire où ils allaient, Dylan est curieuse, elle s’était posée pleins de questions.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 02/10/2015
⊹ Textos : 200
⊹ Emplois : Patron d'un garage
⊹ Célibrité sur l'avatar : Jensen Ackles
⊹ Love ♥ : C'est bon et douloureux à la fois...

Only us ♥


Derek J. Teller le Mar 15 Déc - 6:51
Only us ♥
....
Dylan M. Anderson ✧ Derek J. Teller
Ce soir n'était pas comme les autres, j'avais enfin pris mon courage à deux mains afin d'inviter Dylan à dîner. Je regrettais de ne pas l'avoir fait plus tôt car j'en avais vraiment envie. Je pensais sincèrement qu'un dîner en tête à tête nous permettrait de nous retrouver, pas à pas. Je voulais certes y aller doucement, sans brûler les étapes et pourtant trois semaines s'étaient écoulées depuis notre rencontre au garage. Trois semaines durant lesquelles j'avais tenté de mettre de l'ordre dans mes sentiments, en vainc. Depuis que je m'étais retrouvé dans le même lit que Maxyne, tout s'était compliqué dans ma vie. Je savais parfaitement que Dylan ne digérerait pas ce genre de nouvelles, cela me faisait peur, la perdre serait insupportable. Honnêtement ? Il n'y avait pas que cette peur qui m'avait fait attendre avant de contacter Dylan, je savais que j'avais des sentiments pour Maxyne. Des sentiments sur lesquels je ne parvenais pas à mettre de signification, malgré le fait que je le veuilles. Je ne voulais pas mentir à Dylan donc j'avais repoussé ce dîner autant que possible mais je savais pertinemment que je ne pouvais plus continuer à l'ignorer sans raisons apparentes. Ainsi, je la perdrais et je ne pouvais pas me le permettre. La revoir changeait tout, savoir que de son côté elle ressentait toujours la même chose que moi avait effacé toute cette rancœur que j'avais gardé en moi durant ces trois dernières années. Je n'étais pas vraiment fière de ce que j'avais fait, je ne regrettais pas pour autant ce qu'il s'était passé avec Maxyne, mais il était certain que Dylan méritait mieux que cela. Je me sentais coupable d'une certaine façon, je ne pouvais pas le nier mais finalement le plus important s'était Dylan. Elle avait toujours compté plus que tout le reste, même après ce qui nous était arrivés. Je n'avais toujours pas de réponses à cela d'ailleurs mais peut-être que vouloir trouver une explication ne servait à rien. Je commençais sérieusement à me dire que le plus important était le moment présent. Je m'étais rendu compte qu'à trop vouloir comprendre, à trop me retourner vers le passé, j'étais entrain de me détruire d'avantage. Il fallait que je saches où je voulais aller mais avant tout j'avais besoin de renouer avec Dylan, de la sentir à mes côtés même quelques instants. J'avais donc fais l'effort de passer plus de temps pour me préparer, sans aucun doute je voulais lui plaire, l'impressionner comme ci s'était un premier rendez-vous. Evidemment, cela n'aurait pas le même charme puisqu'on se connaissait par coeur Dylan et moi mais je voulais faire de mon mieux, je voulais voir cette étincelle briller dans son regard. Je m'étais donc habillé de façon plutôt classe et avait gardé le secret à propos du lieux où je comptais l'emmener, ou même sur le reste du déroulement de la soirée. Je voulais que ce soir soit exceptionnel et que Dylan s'en souvienne pour toujours. Nous avions décidés de nous retrouver chez Dylan afin que je la conduise où je l'avais prévu. En chemin, je lui avais acheté des fleurs, ses fleurs préférées si mes souvenirs n'étaient pas mauvais. Arrivé chez elle, je gara mon Impala puis parti frapper à sa porte d'entrée. Je me sentais un brin nerveux, il y avait longtemps que j'avais espéré ce genre de moment entre nous en pensant que ça n'arriverait plus jamais.


Lorsque la porte s'ouvrit, mon cœur se mit à battre la chamade, s'était incontrôlable, plus fort que tout. Quoi que je fasses ou quoi que je dises, elle gardait cet effet complètement dingue sur moi. Je la trouvais magnifique, j'avais à la fois l'impression de la voir sous un nouveau jour mais s'était également comme ci elle n'avait pas changé. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je tenais le bouquet de fleurs devant moi, Dylan me salua d'une voix pleine de douceur. - Bonsoir… Répondis-je simplement mais de manière tout aussi douce. Son regard dériva sur le bouquet que je lui avais apporté, elle prit les fleurs en me remerciant. J'étais ravi de voir qu'elles lui plaisaient, le contraire m'aurait étonné, mais j'étais tout de même satisfait. Dylan me disait qu'elle allait les mettre dans l'eau, elle laissa la porte ouverte tout en allant à la cuisine. Je comprenais qu'elle m'autorisait à entrer et cela me faisait un drôle d'effet. Je ne faisais rien transparaître et affichait un franc sourire. - J'ai pensé que tes fleurs préférés seraient un bon début… Je venais de hausser les épaules, étrangement je me sentais quelque peu timide pour le coup. S'était rare mais cela m'arrivait, s'était surtout parce qu'il s'agissait de Dylan et qu'elle avait toujours était la seule, malgré ce qui nous était arrivés. Je ressentais toujours cette sensation étrange, quelques années en arrière, s'était chez moi ici même et à l'instant même j'hésitais à entrer. Pourtant je le fis en silence, mon regard s'attarda sur la décoration, quelques détails avait changés mais s'était beaucoup de souvenirs qui étaient renfermés dans cet appartement. Je gardais le silence alors que Dylan venait de poser le vase sur la table de la salle à manger, s'empara de son manteau et de son sac à main. Elle m'affirma alors qu'elle était prête pour partir, me demandant où je comptais l'emmener avec un sourire à couper le souffle. Je repris dès cet instant mes esprits, m'approchant doucement de Dylan. - Si je te le disais ça ne serait plus une surprise pas vrai ? J'affichais un beau sourire alors que j'étais près de Dylan, doucement je remis correctement le col de son manteau alors que mon regard était plongé dans le sien. - Tu es magnifique… Je lui souriais avec tendresse alors que je laissais ma main glisser sur son épaule pour venir prendre le pendentif qu'elle portait dans ma main. - Je me souviens de ce collier… j'ai toujours trouvé qu'il t'allait à la perfection… Je souriais doucement en me rappelant le moment où je lui avais offert ce collier. C'était le jour de son dix-huitième anniversaire, une soirée que je n'oublierais jamais, sans aucun doute.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 27/09/2015
⊹ Textos : 118
⊹ Emplois : journaliste, anciennement reporter/exploratrice
⊹ Célibrité sur l'avatar : sophia bush
⊹ Love ♥ : célibataire !

Only us ♥


Dylan M. Anderson le Lun 18 Jan - 7:41
 
Only us ♥« Parfois, tu peux convaincre ta tête de ne pas écouter ton cœur. Ce sont souvent ces décisions que tu peux regretter pour le reste de ta vie »
Prendre le temps, c’est quelque chose de très important, dans toute situation de la vie. Prendre le temps de réfléchir avant de parler, prendre le temps pour voir ses proches, prendre le temps pour laisser doucement renaitre une relation qui avait toujours été pleins de promesses. Mais c’est aussi à double tranchant, la vie est comme une course qui peut s’arrêter à tout moment, et le but est de ne pas avoir de regret. Mais si on ne prend pas le temps, on risque d’y laisser des plumes. Dylan y avait déjà laissé une partie d’elle, plusieurs mêmes. Elle a l’impression de passer son temps à recommencer sa vie, depuis que Derek a quitté la sienne. On parcourt le monde pour éviter de devoir rentrer dans un appartement pleins de souvenirs qui finalement donne une sensation de vide au présent, repartir au plus vite pour une nouvelle aventure totalement différente de la dernière. Puis arrive ce petit truc du destin, un tournant dans votre vie, souvent ce n’est pas vraiment un choix. Depuis un an, c’est comme si elle avait recommencé une nouvelle vie, s’habituant à un nouveau corps, cherchant un nouveau travail, mais pour la première fois en trois ans, elle eut vraiment l’impression que sa vie reprenait un sens quand elle se retrouva face à Derek, plus précisément, se second souffle se trouva dans un baiser. Mais il faut prendre le temps, ne rien précipiter, chacun gardait ses barrières pour ne pas se briser, avoir mal autant qu’ils ont pu avoir mal. Dylan le remarqua bien que malgré l’espoir, malgré son regard sur elle qui montrait que lui non plus n’avait pas tourné la page, il avait bien fait comprendre, indirectement, qu’il fallait du temps, au vu des trois semaines qui se sont écoulées avant qu’il ne l’invite pour dîner. Et elle, elle n’avait pas relancé et n’avait pas non plus passé son temps à attendre derrière le téléphone.

C’était finalement arrivé, Dylan s’était mis bien habillée, comme il le fallait, comme un premier rendez-vous galant, donc ni trop, ni pas assez. En ouvrant, elle eut le droit à un Derek très séduisant, souriant et aussi, comme toujours, ne manque pas le petit truc en plus, ici présent, un bouquet de fleur. Dylan prit le temps de les mettre dans un vase puis de les placer sur la table, ça faisait bien longtemps qu’il n’y avait pas eu de fleurs dans cet appartement. Quand elle revint vers Derek, il était entré dans l’appartement, Dylan eut comme l’impression, un court instant, d’avoir remonté le temps. Qu’ils allaient dîner ensemble comme ils le faisaient quelques fois pour se sortir de la routine de la maison, Derek l’attendant impatiemment à la porte pendant qu’elle met la dernière touche final à sa tenue. Mais ce fut un flashback rapide, se soir, elle retrouverait seule ce qui fut anciennement leur chambre. Enfin, on sait jamais comment la soirée pourrait tourner, mais se ne serait peut-être pas une bonne idée de se laisser aller à se genre de pulsion quand on sait qu’il faut juste prendre le temps. Elle avait enfilé son manteau et avait annoncé enfin être prête, ne pouvant s’empêcher de demander où est-ce qu’il l’emmenait. Lui qui avait jusque là gardé le mystère continua, s’approchant d’elle en lui disant que ce ne serait plus une surprise si il lui disait, elle lui fit une petite mou avant de lui sourire. « Tu as raison, mais tu sais bien que je n’ai jamais été doué pour les surprises », l’impatience et la curiosité sont des traits de sa personnalité, surtout la curiosité, pour réussir à lui prévoir une surprise, il faut vraiment savoir la jouer fine avec elle. Et si elle se rend compte qu’il se trame quelque chose, vous êtes fini, elle ne vous lâche plus tant qu’elle n’a pas même un petit indice. Pendant une fraction de seconde, son souffle se coupa, il eut se geste simple et anodin de lui remettre le col de son manteau. Mais son geste ne s’arrêta pas la, sa main glissa sur son épaule puis vint prendre le pendentif dans sa main. Oui, ils avaient un passée tout le deux, on ne peut le nier, leur regard, des gestes faient avec aisance malgré qu’ils n’avaient plus eux cette proximité, ses petites attentions, depuis bien longtemps. Il avait remarqué, et surtout, il se souvenait, ajoutant un petit compliment, comme quoi il lui allait à la perfection. Dylan lui sourit « Tu as toujours su trouver ce qui m’allait le mieux, et pourtant à l’époque, on avait encore tout à apprendre l’un de l’autre » Oui, cette fête marqua un tournant dans la vie de Dylan, pour leur couple, les débuts sont toujours des délicieux souvenirs. Dylan eut un petit malaise qui la parcourra, cette nostalgie brutale de ses souvenirs, lui dans l’appartement, lui qui avec aisance a ses petites attentions pour elle comme si leur histoire datait d’hier. On pourrait croire qui sont a deux doigts de se retrouver, de tout recommencer mais quand même temps, le temps en passé et que peut-être cette soirée sera juste des retrouvailles, sans promesse d’un recommencement. Il fallait qu’elle se préserve et dans l’instant présent, l’espoir d’un nouveau départ était un peu trop présent en elle. Elle eut un petit mouvement de recule, gardant un sourire aux lèvres, tentant de cacher se malaise en elle, Derek la connaissait si bien et elle ne voulait pas gâcher cette douce et agréable ambiance entre eux. « Je meurs de faim, il est temps de mettre fin au mystère » dit-elle avec un sourire, prenant la direction de la porte, fermant après Derek.

Derek & Dylan
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
informations
⊹ En ville depuis : 02/10/2015
⊹ Textos : 200
⊹ Emplois : Patron d'un garage
⊹ Célibrité sur l'avatar : Jensen Ackles
⊹ Love ♥ : C'est bon et douloureux à la fois...

Only us ♥


Derek J. Teller le Mar 19 Jan - 12:22
ONLY US × ft. DYLAN & DEREK
J'avais pris du temps pour moi afin de remettre de l'ordre dans mes sentiments. Chaque jour, je me levais en espérant savoir où j'en étais vraiment mais à chaque fois je restais avec les mêmes questions. Revoir Dylan m'avait bouleversé, ces trois dernières années, j'avais menti à tous le monde y compris à moi même. Je faisais des sourires par ci, par là mais dans le fond il me manquait quelque chose. Je n'avais jamais eu besoin d'y réfléchir beaucoup pour savoir ce qu'il me manquait, il s'agissait de Dylan. Quoi que je dises, quoi que je fasses, elle occupait toutes mes pensées et je restais attaché à elle comme ci ma vie en dépendait. Ces trois dernières années de silence avaient était douloureuses, je n'avais pas compris pourquoi elle était partie. Puis je l'avais revu, par hasard elle a débarqué dans mon garage. Un garage pour lequel j'avais sacrifié notre relation, j'avais donné le meilleur de moi afin qu'il soit de nouveau sur pieds. J'avais réussi et j'étais plutôt fier de moi pour le coup mais malgré cette satisfaction que j'éprouvais, rien ne comblait ce vide que le départ de Dylan avait créé en moi. En revoyant son visage, mon premier réflexe avait était d'être sur la défensive. De ce côté là, on avait toujours fonctionné de la même façon, certainement dans le but de se protéger. Pour ma part, s'était effectivement le cas. Finalement, on s'était radoucis et nous étions parvenus à discuter. J'avais essayé de comprendre comment on avait pu en arrivés là. A l'époque où nous étions ensemble, on avait un tas de projets, aucune ombre n'était présente à l'horizon. Puis Dylan avait reçu cette proposition, elle s'était envolée pour le Kenya contre mon avis. La seconde fois, j'avais tout fait pour retenir l'amour de ma vie, je lui avais demandé sa main pour finalement la voir partir une seconde fois. Savoir que je n'avais pas étais le seul à penser encore à elle me réchauffait le cœur, la revoir était inattendu mais je l'avais espéré de toutes mes forces. Je ne regrettais pas le fait qu'elle est resurgit dans ma vie, au contraire, pouvoir lui parler à nouveau était libérateur. Retrouver son regard, son sourire et ces petits gestes entre nous me faisait un bien fou. Je ne savais pas vraiment si j'étais capable de laisser le passé derrière nous, j'éprouvais certaines craintes, j'avais beaucoup d'hésitations. Plusieurs choses me faisaient peur mais depuis que je m'étais retrouvé dans le même lit que Maxyne, il ne s'agissait plus seulement de mes propres peurs. C'était bien plus compliqué que cela, j'avais découvert que j'avais des sentiments pour Maxyne. Je n'étais pas du genre à jouer sur deux tableaux, il fallait que je saches ce que j'éprouvais vraiment pour Maxyne. Il fallait que je la vois et que je sois fixer sur notre relation, sur ce qu'on voulait. En ce qui concernait Dylan, je savais ce que je voulais, j'étais toujours fou d'elle seulement je n'étais pas certain d'être prêt. J'étais encore hésitant mais trois semaines s'étaient écoulés depuis notre rencontre au garage, je devais prendre les choses en mains et l'inviter à dîner. C'était peut-être idiot mais pourtant très simple, ce soir, je voulais qu'on se retrouve, qu'il n'y est qu'elle et moi, sans les autres, sans mes tourments. Je me prépara donc afin de me rendre chez Dylan, nous avions convenus que je passerais la chercher chez elle. J'avais mis un peu de temps dans la salle de bain, je me sentais nerveux comme ci il s'agissait d'un premier rendez-vous. C'était complètement dingue à dire car il était rare que je sois dans cet état. Même si je devais admettre qu'avec Dylan j'étais quelqu'un d'autre, elle avait toujours su faire sortir le meilleur de mon être. Une fois prêt, je me mis en route et arriva rapidement chez Dylan. En chemin, je m'étais arrêté chez le fleuriste afin d'acheter ses fleurs préférées. Je pense que je voulais lui montrer que je me souvenais de tout, s'était important pour moi qu'elle s'en rende compte. Je frappa à sa porte me sentant de plus en plus nerveux, lorsque la porte s'ouvrit j'affichais un sourire en coin, tenant le bouquet de fleurs devant moi. Dylan prit le temps de mettre les fleurs dans un vase, me faisant entendre qu'elle m'invitait à entrer. Une sensation étrange fit son apparition en moi, autrefois j'étais ici chez moi et aujourd'hui j'avais l'estomac qui se nouait en entrant. Mon regard s'attardait sur le décor, il n'y avait pas eu de grands changements et des souvenirs remontaient à la surface. Je faisais tout pour cacher ce malaise que j'éprouvais, je souriais doucement à Dylan alors que cette dernière venait de prendre ses affaires, prête à partir. Dylan était curieuse au sujet de l'endroit où je comptais l'emmener, je lui réservais la surprise aimant la faire patienter bien que ça ne soit pas dans sa nature. Je connaissais Dylan et je savais que j'aurais certainement droit à un interrogatoire durant le trajet mais je prenais le risque d'être harceler de questions. - Je sais mais c'est justement cela qui est drôle… j'adore quand tu fais la moue pour savoir… Je souriais en coin, la voir ainsi me rappelait beaucoup de choses, je me souvenais surtout à quel point cet air qu'elle prenait à chaque fois me faisait craquer. Pourtant, je refusais de me laisser emporter, je préférais garder mes distances, souffrir à nouveau n'était même pas envisageable. Malgré tout, cela fut plus fort que moi. Je m'étais approché de Dylan, remettant correctement le col de son manteau. Étant proche d'elle, je venais de remarquer qu'elle portait le pendentif que je lui avais offert à l'occasion de son dix huitième anniversaire. Je m'en souvenais comme ci s'était hier, le collier lui allait toujours aussi bien. Dylan souriait en disant que j'avais su trouver ce qui lui allait mieux même si à l'époque on avait encore tout à apprendre l'un de l'autre. - C'est sur… c'est une soirée que je ne pourrais jamais oublier… C'était la vérité, tout simplement. Ce soir là, un mec avait tourné autour de Dylan, un peu trop près à mon goût. Ma jalousie ayant pris le dessus sur le reste, nous nous étions disputés puis nous avions fini par nous embrasser. Le début de notre histoire, le début des plus beaux jours de ma vie à ses côtés. Je souriais d'avantage en pensant à cela, être dans cet appartement me mettait mal à l'aise mais revivre ce genre de moment avec Dylan me rendait nostalgique. Dylan eut un léger mouvement de recul, je gardais le silence car je comprenais qu'elle puisse être gênée. Moi même j'étais plutôt partagé pourtant je refusais de me laisser dominer par une émotion de ce genre, je voulais que cette soirée nous appartienne. Dylan souriait en disant qu'il était temps de mettre fin au mystère car elle mourrait de faim. Je savais que s'était sa façon de se cacher, je fonctionnais comme cela également. - Il est temps de se mettre en route je te le confirmes… mon estomac crie famine et tu sais comment je peux être quand j'ai faim mais non tu ne sauras pas où je t'emmènes... Je souriais en coin, la nourriture et moi s'était une grande histoire d'amour et généralement lorsque j'avais vraiment faim, j'étais plutôt grincheux. On sorti de l'appartement, Dylan referma derrière elle puis me suivit jusqu'à ma voiture. - Après vous madame… Je lui souriais grandement même si dans le fond j'éprouvais à nouveau cette sensation si étrange. Elle était montée je ne sais combien de fois dans mon Impala mais cette fois s'était bien différent, elle était vraiment là et je peinais à le réaliser malgré tout.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



informations

Only us ♥


Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Only us ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Destiny Love :: Center Neighborhood :: Downtown :: Restaurents and Grill-